ENOV, cabinet d’études marketing et innovation

Mobilité de demain
Mobilité de demain : plus verte ?

La Mobilité de demain sera-t-elle plus verte ?

Tout le monde s’accordera à dire que la mobilité de demain est un des sujets clé de notre société. Il y a là des questions de vivre ensemble, d’impact environnemental mais aussi à une autre échelle, d’expérience individuelle. Alors impossible de passer à côté, entre les start-ups qui fleurissent, les constructeurs auto qui misent tout sur leur dernier modèle 100% électrique, les villes qui proposent des scooters, trottinettes ou vélos partagés, les amis qui « sont passés » au vélo cargo ou ceux qui ne feront rien parce que « c’est à l’Etat et aux entreprises de faire d’abord »… L’écosystème et l’offre de mobilité évoluent vite et de façon visible. Forcément, ça interroge. Nos experts Mobilité ont donc voulu mieux comprendre la perception des Français autour des sujets liés à la mobilité de demain. En voici quelques faits marquants, parfois surprenants.

La voiture électrique, respectueuse de l’environnement : vraiment ?

Premier arrêt de la mobilité électrique : la voiture. Elle est celle qui est appelée à façonner le paysage automobile de demain, il nous paraissait donc évident de commencer par-là.
Voiture électrique et environnement, c’est un mariage qui va de soi pour certains, un couple bancal pour d’autres. C’est une énergie plus verte mais aussi des questions autour de la pollution des batteries, des cycles de production… Il fallait donc trancher : est-elle respectueuse de l’environnement ? Résultat, pour 41% des personnes interrogées, une voiture électrique n’est pas respectueuse de l’environnement (dont 14% pas du tout).

Etude mobilité électrique graphique 1

Mais alors, on se trouve la valeur de ces véhicules ?

Le confort, un vecteur de valeur qu’on affirme

Au-delà de l’aspect environnemental, le confort de conduite et l’absence de bruit sont identifiés comme des porteurs forts de valeur. C’est d’ailleurs le principal avantage pour 23% des personnes interrogées (32% chez les possesseurs d’hybride ou d’électrique).

Etude mobilité électrique graphique 2

Les batteries, la recharge : les deux conditions de succès

[MOBILITÉ DE DEMAIN] Batterie, recharge électrique : le challenge ! de Enov

Au-delà du coût, les principaux inconvénients des véhicules électriques sont le cycle de vie des batteries (21% des personnes interrogées) et le faible nombre de bornes de recharges (17%), derrière l’autonomie évidemment (41%). D’où deux tendances qui se confirment :

  • La durée de vie des batteries, leur recyclage sont déjà clés pour l’usage et la perception de la valeur environnementale
  • L’éco-système de la recharge, son maillage géographique et sa performance sont des attendus importants

Sur ce dernier point, on voit que le challenge est d’ailleurs adressable par une variété d’acteurs, tous plutôt légitimes. Quand on demande quel type d’entreprise ils aimeraient voir proposer des solutions de recharge des voitures électriques (installation, bornes, services), ils sont 34% à dire « peu importe » ! D’autres vont choisir les grandes surfaces (25%), les fournisseurs d’électricité (20%) ou encore les constructeurs automobiles (14%).

Et demain ? Une mobilité silencieuse et… individuelle

La mobilité de demain, ils l’espèrent plus simple (47% le citent) et plus silencieuse (35%). On adhère volontiers à cet idéal, avec moins de pollution sonore mais… La voiture et surtout la voiture thermique restent incontournables. Pour les années à venir, ils sont 59% à choisir les voitures thermiques comme un de leurs principaux moyens de déplacement.

Alors oui bien sûr, ils imaginent quand même de l’intermodalité, projetée surtout via des modes de transport individuels : marche à pied (coucou les recommandations de l’OMS), vélo (coucou le vélo électrique). Beaucoup moins de projections d’utilisation pour les modes de transport collectifs (train, bus, tramway… Et encore moins l’avion (6%). C’est moins que la trottinette électrique (8%).

Voiture + marche ou vélo, leur recette de la mobilité de demain : une tendance durable ou un effet Covid ?

Le vernis vert de la mobilité

C’est bien une mobilité à peine verte que les personnes interrogées nous dessinent. Une mobilité individuelle, affirmant une recherche décomplexée de confort, de plaisir et de facilité, mais qui peut probablement se verdir si ces conditions sont réunies.

On a hâte de voir si elle sera plus verdoyante l’année prochaine.

En savoir +

Contact chez Enov Research

Romain Costes

Directeur de Clientèle

    Nos références

    Nos références logo Transdev
    Logo Groupe BPCE
    Logo CNP Assurances
    Logo Leroy Merlin
    Nos références logo Sephora
    Logo Orange
    Nos références logo Fnac Darty
    Logo L'Oréal Paris
    Logo PSA Groupe
    Logo Engie
    Logo Carrefour
    Logo SNCF