ENOV, cabinet d’études marketing et innovation

Fast Food : Flash conso octobre 2023
Flash’Conso – Fast Food

Flash’Conso spécial Fast Food : la consommation de restauration rapide en France

Chaque mois, nous vous proposons de découvrir tous les enseignements de notre dernier n° de Flash’Conso consacré au décryptage des tendances de consommation sur un sujet d’actualité. En octobre, nous avons interrogé les consommateurs sur leur fréquentation des Fast Food, leurs motivations, leurs attentes… Découvrez les résultats de cette étude exclusive !

La restauration rapide : un marché qui ne semble pas souffrir de l’inflation

En 2022, la restauration rapide représentait 41% de la restauration hors domicile vs 34% en 2016 (données Circana).

La crise ne semble toujours pas affecter les Fast Food puisque près de 9 Français sur 10 les fréquentent. Les jeunes (18-34 ans) sont évidemment les plus enclins à consommer ce type de restauration avec 67% qui sont des consommateurs réguliers (au moins 2 à 3 fois par mois), contrairement aux séniors plus en retrait avec 11% seulement.

Le burger reste le produit phare avec 52% des préférences, dont 60% chez les 35-64 ans. La pizza, loin derrière avec 17% seulement des préférences, séduit davantage les séniors (24%).
L’enseigne qui se démarque sur ce produit reste McDonald’s (51%), dont la France est le 4e marché le plus important ; puis Burger King avec 33%.

Côté recettes, on note que les Premiums sont susceptibles de recruter une cible plus âgée (33% des 65 ans et +). Les recettes classiques elles (Whopper, Big Mac…), séduisent 52% des consommateurs.

Consommation : sur place ou à emporter ?

La moitié des personnes interrogées optent pour une consommation en dehors des points de vente. Avec un fort attrait pour la livraison chez les jeunes (22% vs 13% sur le total des interrogés).

Suite à la mise en place de vaisselle réutilisable dans le cadre de la loi Agec, on note un fort enjeu de réassurance sur l’hygiène pour inciter la consommation sur place. En effet, 49% des Français ne se sentent pas rassurés (36% « pas totalement » et 13% « pas du tout »).

Entre budget et plaisir, quelles sont les motivations de consommation ?

L’envie de se faire plaisir est la principale motivation (68%), un chiffre en phase avec la premiumisation des menus. Les familles sont notamment très sensibles à cet aspect de plaisir avec 52% d’entre elles qui le décrivent comme « moment de plaisir personnel » (vs 46% au global des interrogés) et 30% « pour faire plaisir aux enfants » (vs 22%).

Cependant, les menus à prix bas restent une attente forte de la part des consommateurs : un critère cité par 22% dans le top 1 des vœux pour améliorer l’expérience fast-food et 51% dans le top 3 (67% chez les jeunes et 58% chez les PCS-).

La qualité des produits (provenance, labélisés, de saison…) est autre levier de recrutement, notamment auprès des séniors.

Pour connaître tous les enseignements de ce baromètre,

En savoir +

Contact chez Enov Research

Emmanuelle Exilie

Directrice BU Retail & Shopper