ENOV, cabinet d'études marketing et innovation

Cible BtoB face à la crise - Episode 3
Cible B2B et Covid-19 – Épisode 3

B2B : la cible BtoB face au Covid-19

Episode 3 : connectés mais pas (complément) digitalisés

Comment la cible BtoB a-t-elle vécu ces derniers mois de crise ? Enov s’est penché sur cette population si particulière dans une saga de 3 épisodes. Dans l’épisode 1, nous vous parlions des Pros « Eprouvés mais pas vaincus » par le Covid-19. Notre épisode 2 était consacré aux Pros « Solitaires mais solidaires »… Dans cet épisode final, nous nous penchons sur la digitalisation des entreprises, plus que jamais d’actualité à l’ère de la distanciation sociale.

Digitalisation : où en étaient la cible BtoB avant la crise mondiale ?

Graphique : cible BtoB - La digitalisation des entreprisesL’indice de digitalisation prend en compte des indicateurs d’équipement, d’usages et d’intentions d’équipement, comme par exemple l’équipement en fibre optique, l’utilisation de logiciels en mode SaaS, l’utilisation d’outils collaboratifs, la présence sur Internet de l’entreprise, l’équipement en smartphone / tablette, l’utilisation de solution de Cloud Computing, etc.

Chaque année depuis 1996, Enov mesure (entre autres) la digitalisation des entreprises à travers son observatoire Novascope Télécoms et Réseaux informatiques en B2B. La dernière vague de décembre 2019 montre que, si depuis 2016, cette digitalisation progressait lentement, les entreprises françaises semblaient ainsi déjà se préparer – sans le savoir – au « monde d’après ».

Avec cependant, toujours de fortes disparités qui perdurent selon :

  • La structure de l’entreprise : la digitalisation croît avec la taille salariale (indice de 22 chez les indépendants vs. 56 dans les structures de 1 000 à 4 999 salariés)
  • Le secteur d’activité : l’univers des Services, notamment les Banques et les Assurances, affiche toujours une nette avance alors que l’Agriculture et l’Industrie restent en retrait
  • La région d’implantation : l’Île-de-France est systématiquement en tête

L’équipement : suffisant pour démocratiser le digital ?

En France, le marché d’Internet en entreprise évolue grâce au développement de la fibre optique, qui se démocratise de plus en plus, même auprès des plus petites structures (27% d’équipés chez les entreprises de 0-49 salariés). Grâce notamment à la rapidité et fiabilité de connexion de cette technologie, les entreprises sont ainsi mieux « armées » pour proposer à leurs salariés de nouveaux outils numériques (logiciels en mode SaaS, services de travail collaboratif, solutions de communications unifiées, etc.).

Graphique : Cible BtoB - Fibre optique

Pour autant, ces outils et leurs usages associés peinaient encore à se déployer dans le monde pré-COVID (tout particulièrement chez les petits Pros). « Tout changement est difficile au début, compliqué au milieu et magnifique à la fin » disait Robin Sharma… Cela illustre bien la situation des entreprises pour partie équipée mais dont les usages restent encore peu digitalisés.

La transformation digitale doit passer les barrières de freins au changement qui nécessite souvent du temps et/ou de l’accompagnement.

Quel rôle a joué le confinement dans cette digitalisation ?

Le confinement a évidemment fait tomber quelques-unes de ces barrières et a joué un rôle de catalyseur. Certains Pros, encore peu digitalisés, ont ainsi mis à profit leur « temps libre imposé » par un ralentissement d’activité pour se mettre à jour sur les aspects digitaux (présence sur Internet, retravail du site, mise à jour des référencements, etc.).

L’autre phénomène qui a évidemment fortement impacté la digitalisation : le télétravail. Largement développé pendant la phase de confinement, il pourrait bien s’ancrer de manière plus pérenne, amenant des besoins de continuité et de services/outils adaptés (devices nomades, logiciels spécifiques, sécurisation des accès, etc.).

Alors des Pros bientôt tous digitalisés ? La prochaine vague de notre observatoire prévue en octobre 2020 permettra de mesurer l’impact précis du COVID-19 sur la transformation digitale des entreprises françaises (mais pas que !).

N’hésitez pas à prendre contact avec nous si vous êtes intéressé par la commande de cette prochaine vague.

Source des données : observatoire Novascope Télécoms et Réseaux informatiques en B2B, étude en multi-souscription du marché des TIC des entreprises françaises de 0 à 4 999 salariés, réalisée depuis 1996 par Enov.

EN SAVOIR +

Contact chez Enov Research

Baptiste Jacquiau

Directeur d'Etudes

Nos références

Logo SFR
Logo Groupe BPCE
Logo CNP Assurances
Logo Leroy Merlin
Logo Groupe ADP
Logo Orange
Logo Galeries Lafayette
Logo L'Oréal Paris
Logo PSA Groupe
Logo Engie
Logo Carrefour
Logo SNCF